Portrait de CHOLLET Jean-Pierre

(…) Jamais réfléchies, toujours aléatoires, imparfaites ou géométriquement anodines, ses formes naissent exclusivement de la plasticité ludique de l’argile (…)

Dans les veines, les combes, les rides, l’émail s’épanche et se recueille. Effet crucial pour Jean-Pierre Chollet, toujours dans l’empirisme volontaire, aux aguets du dialogue intime qui se noue au feu entre les rencontres provoquées (…)

Et que se dresse dans l’espace le fruit évident de cette rencontre : un objet céramique, une forme indubitablement existante par sa matière même (…)

Catherine Bourzat (extrait)

Technique :
  • Grès émaillé
Expositions au centre :
Photos à titre indicatif uniquement.

Extrait
de ses créations